2017

Apres les tristes et rapides vendanges 2016, l’hiver s’annonce froid.

 

Il se met à faire chaud en mars et en avril on voit les bourgeons gonfler

Extrême précocité, départ rapide de la végétation

Les 24, 25 et 26 avril lorsqu’il gèle à pierre fendre les bourgeons ont déjà atteint une dizaine de centimètres et on voit nettement les grappes.

C’est la catastrophe, 2 années de suite, ce n’est pas juste.

 

Fin mai et courant juin : forte chaleur et très peu de pluie = accélération de la pousse de la vigne. Début  floraison fin mai. Sécheresse et canicule jusqu’aux derniers jours de juin et la vigne commence à souffrir

 

Alternant pics de chaleur et périodes plus tempérées, le reste de l’été est plutôt sec et agréable.

Pas de maladie

 

On voit tout de même des grappes dans les rouges qui avaient bien souffert, ils sont en fleurs alors que les blancs ont déjà  la taille de petits pois

 

Canicule du mardi 20 au vendredi 23 juin jusqu'à 39­°c

Puis semaine suivante plantation de Grolleau gris Paimparé et 20mm de pluie

 

23mm la semaine d’après

Bref c’est point d’eau comme on dit en Anjou !

 

Lundi 4 septembre : début des vendanges

Mardi 3 octobre : fin des vendanges